En Inde par faute de place, la disposition verticale des murs végetalisés recouvrent le paysage urbain. Cette façon de procéder permet d’optimiser l’espace dans les villes. Leur but est surtout de refroidir et de filtrer l’air pollué.

l’initiative écologique va au bout de sa démarche puisque l’on utilise des bouteilles en plastique pour réaliser les pots de fleurs ainsi que les déchets alimentaires pour le compost.

Le premier jardin vertical date de 2018. On compte aujourd’hui 150 jardins-verticaux, répartis dans neuf États indiens différents.

Leave a Reply